본문 바로가기
HOME> 논문 > 논문 검색상세

학위논문 상세정보

프랑스 상징주의 시의 음악성 : 말라르메와 베를렌느를 중심으로 원문보기
Etude sur la musicalite dans la poesie du synbolisme : Mallarme et Verlaine

  • 저자

    최지애

  • 학위수여기관

    창원대학교 교육대학원

  • 학위구분

    국내석사

  • 학과

    불어교육전공

  • 지도교수

  • 발행년도

    2003

  • 총페이지

    ii, 99p.

  • 키워드

    프랑스 상징주의시 음악성 말라르메 베를렌느;

  • 언어

    kor

  • 원문 URL

    http://www.riss.kr/link?id=T9469286&outLink=K  

  • 초록

    En France, la musicalite´ constituante de l'essence de la poe´sie n'e´tait pas assez bien definie jusqu'a` ce que certains symbolistes arrivent a` en formuler finement ses divers syste`mes d'expression. Ces symbolistes nous invitent donc a` nous rendre compte de divers e´le´ments musicaux pour appre´cier la juste valeur artistique de leurs oeuvres. Les poe`tes classiques, s'obstinant a` la re´gularite´ de la forme de l'e´criture, avaient fait le plus souvent des vers strictement rythme´s, des rimes syste´matiquement distribue´es, alors que plus tard les romantiques, malgr'e leurs slogans de litte´rature nouvelle, n'ont fini que par libe´rer mode´re´ment les vers ainsi entrave´s en moyennant quelques proce´de´s de rythme irre´gulier. La France du XIXe sie´cle devait attendre Charles Baudelaire pour voir la naissance d'une poe´sie libre et celle d'une que^te de l'imaginaire. Croyant que les sensations se re´pondent entre elles, il porte si loin l'art des rythmes et des sonorite´s. Il ne s'agit pas comme chez les Parnassiens que le vers sonne haut et clair, mais qu'il cre´e au contraire, a` partir d'un jeu subtil d'e´chos et de leitmotive, un sentiment de myste´re. Ce nouveau courant, qu'on appelle aujourd'hui "le symbolisme", n'he´site pas a`, en fait, disloquer les vers traditionnels en y appliquant tanto^t l'absence de ryhme, tanto^t l'irre´gularite´ du rythme. Or, pour parler de la varie´te´ du symbolisme a` son de´but, outre maints poe`tes qui concourrent soit au mouvement de la poe´sie pure, soit au mouvement de la poe´sie libre, il faut noter deux personalite´s renomme´es comme Rene´ Ghil pour sa tentative instrumentale et Richard Wagner pour son mouvement de l'art total. Cependant les jeunes poe´tes conside`rent comme deux mai^tres Paul Verlaine et Ste´phane Mallarme´ qui s'engagerons comple´tement corps et a^me a l'e´largissement du champ du symbolisme, au risque de devenir les poe´tes maudits de leur ge´ne´ration. Leur prestigieux exemple suscite vers la fin du sie´cle une ve´ritable effervescence poe´tique sur fond de de´bats passionne´s : c'est la me^le´e symboliste. Nous nous proposons alors d'e´tudier ces deux poe´tes musiciens pour comprendre ce qu'est l'art de suggestion musicale dominant de´sormais la poe´sie francaise qui n'a connu a` l'e´poque que deux mouvements : le lyrisme romantique qui privile´giait a` l'exce´s les sentiments et le formalisme parnassien purement attache´ a` la forme. Pour cela nous devons proce´der a` l'analyse de quelques pie`ces qui repre´sentent chacune le changement de style d'e´criture avec le temps. Mallarme´, ayant commence´ sa carrie´re comme un romantique ou parnassien, s'attachait au de´but a` l'art musical traditionnel. On y voyait donc des rythmes classiques, quelques re´pe´titions de me^mes mots et des emplois de notes vocaliques qui soulignaient le mouvement de ses sentiments. Mais Mallarme´, devenu symboliste, change tout a` fait : il essaie d'assimiler la structure poe´tique a` la structure musicale en inse´rant des marges soit entre les vers, soit entre les strophes. Il se dirige en outre vers une poe´sie visuelle en recourant a` des manipulations typographiques. Quant a` Verlaine, il s'obstine a` mettre en relief des nuances de l'image poe´tique non seulement par l'asonnance ou l'allite´ration, mais encore par la re´pe´tition de sons d'une me^me note. Il s'agit pour lui de sugge´rer ses e´tats d'a^me qui restaient inexplicable par le verbe imparfait en soi. Il prend pour but d'utiliser des expressions syne´sthe´tiques, par lesquelles des images de differents sens se font valoir de mieux en mieux entre elles. Or, il se montre surtout poe´te musicien sachant composer harmonieusement des vers impairs, des mots vagues et des images floues ; ce qui nous rappelle le pouvoir d'e´vocation et le trait vaporeux dans la musique. L'inte´re^t de la musicalite´ dans une poe´sie s'amplifiait chez les symbolistes et la poe´sie symboliste aidait les lecteurs a` comprendre par une disposition des mots qui avait conside´re´ comme l'ensemble du sens et du son. Alors l'effet de suggestion, d'analogie et de rappel du symbolisme pouvait prendre une plus grande efficacite´, et gra^ce a` l'efficacite´, une poe´sie prenait la superiorite´ dans la litterature symbolisme. Une poe´sie est diffe´rent d'une musique. Mais si on appre´ciait la poe´sie avec sa musicalite´, on peut la comprendre plus facilement. Donc la musicalite´ peut aider les e´tudiants qui n'ont pas la capacite´ suffisante en langue e´trange`re pour comprendre et appre´cier une œuvre. A ce point de vue, l'aspect de la musicalite´ dans une poe´sie peut combler le sentiment et l'intuition de la langue faisant de´faut dans l'enseignement de la langue franc¸aise dans le secondaire. Et on souhaite que l'etude de la musicalite´ dans la poe´sie symboliste puisse aider les e´tudiants a` pouvoir de´ployer leur imagination avec leurs connaissances.


 활용도 분석

  • 상세보기

    amChart 영역
  • 원문보기

    amChart 영역